Dance curation, audience education and community arts development /                                                                         Commissaire en danse, éducation des publics & développement des arts communautaires

My first curatorial project was a two-year dance series from 1978 to 1980, presenting Montréal and Toronto contemporary choreographers within the galleries and auditorium of the Musée des beaux-arts de photoMontreal. I also created the Montréal choreographer’s collective Qui Danse? in 1978, in support of the presentation and critique of works-in-progress from a burgeoning community of local dance makers. In that same period, I was a founding member of CanDance, Canada’s dance touring network. Then in 1980, I co-created Tangente, Québec’s first dance presenting organization and archive, remaining to this day it’s curator and education agent. Then in 1995, along with colleagues from the museum series, I conceived the Festival international de nouvelle danse, where I was part of a curatorial triad, where I developed educational and community outreach projects 1985-2001. In 2007, to my great joy, my peers awarded me the Grand Prix du Conseil des arts de Montréal in light of the impact of my work with Tangente on the local dance community over the decades.
autre-portrait

Mon premier projet curatorial était une série de présentations de chorégraphes torontoises et montréalaises dans les galeries et l’auditorium du Musée des beaux-arts de Montréal du 1978 à 1980.  J’ai aussi mis sur pied le collectif chorégraphique Qui Danse? en 1978, pour favoriser la présentation et la critique des oeuvres en cours d’une communauté de créateur-e-s et créatrices en croissance. Dans cette même période, j’ai été membre fondatrice de CanDance, réseau Canadian de tournée en danse. Et en 1980, j’ai co-crée Tangente, première organisme de diffusion et archive en danse au Québec, suivi en 1995 par la conception du Festival international de nouvelle danse, où j’ai servi en tant que co-commissaire et agente du développement des programmes en éducation et en arts communautaires du 1985 au 2001. En 2007, j’ai reçu la reconnaissance de mes pairs avec le Grand Prix du Conseil des arts de Montréal pour l’impact dans la communauté de danse locale de mon travail avec Tangente au fil des décennies. 

Tangentedanse.ca>>


The live arts curator project / Le projet sur le commissariat en arts vivants

big-acaq_logo_email_largeIn 2012, Jane Gabriels and I formed the non-profit International Community of Performing Arts Curators in Montréal to support the professionalization of live arts curation by way of symposiums, publications, educational programmes and more. Our first project was the organization of Envisioning the Practice: International symposium on performing arts curation in Montréal from April 10-13, 2014, with 160 participants from across 13 countries. Jane and I also planned and taught Canada’s seminal graduate seminar on performing arts curation in the Museum Studies Programme at the Université du Québec à Montréal in the winter 2014 session. This was followed by  our conception and editing, along with Marc Pronovost and Véronique Hudon, of a first anthology of writings for the field, Curating Live Arts: Global Perspectives, towards a practice and theory in performance, now in preparation and with contributions from 80 curators, artists, critics, teachers and researchers. My future project: The International Journal for Live Arts Curation.

En 2012, Jane Gabriels et moi ont fondé La communauté internationale des commissaires en arts de la scène, organisme à but non lucratif, pour soutenir la professionnalisation du commissariat des arts vivants par l’organisation des événements, des publications, des programmes d’études et plus. Notre premier projet majeur était l’organisation de l’Illumination: Symposium international sur le commissariat des arts de la scène, une pratique à consolider en avril 2014, qui a reçu 160 délégué-es de 13 pays. Jane et moi ont conçue et ont enseigné le premier cours de maîtrise en commissariat des arts de la scène au Canada en hiver 2014, au sein du Programme en muséologie à l’Université du Québec à Montréal. Ensuite, avec Marc Pronovost et Véronique Hudon, nous avons co-édité une première anthologie dans le domain, Curating Live Arts: Global Perspectives, towards a practice and theory in performance, avec des contributions de 80 commissaires, artistes, critiques, éducateur-es et chercheur-es. Mon projet d’avenir: The International Journal for Live Arts Curation.

Cica-icac.org>>


University guest lecturer & researcher / Chercheure & chargée de cours universitaire

B.A. Theater, dance minor (1970) University of California at Irvine; M.A. Dance Studies (1995) Wesleyan University; LMA Certification (1996) Laban-Bartenieff Institute; PhD. unknownÉtudes et pratiques des arts at the Université du Québec à Montréal (2006).  As a Chargée de cours (guest lecturer) in the UQÀM Dance Department (1985 to 2010), I taught classes in Laban Movement Analysis, dance composition, contact improvisation, esthetics and anthropology. My doctorate research was an ethnographic study of the nature and meaning of an artistic dance event (the Luna choreographic project of O Vertigo danse) in my own community. Throughout the years, I have published various texts on dance and culture in professional magazines, academic journals and on blogs and, in collaboration with 28 authors, conceived and edited Fields in Motion : Ethnography in the worlds of dance (2012). As a doctoral graduate, I was awarded the Prix de reconnaissance de la Faculté des arts de l’UQÀM (2014) to honour my career in dance and academia. (Complete doctoral thesis and a selection of writings are available on this website.)

Photographe: Nathalie St-Pierre

Photographe: Nathalie St-Pierre

B.A. Théâtre, mineur en danse (1970) University of California at Irvine; M.A. Études sur la danse (1995) Wesleyan University; LMA Certification (1996) Laban-Bartenieff Institute; PhD. Études et pratiques des arts at the Université du Québec à Montréal (2006).  En tant que chargée de cours au Département de danse à l’UQÀM (1985 to 2010), j’ai enseigné des cours en Labananalyse, composition et improvisation, esthétique et anthropologie en danse. Ma thèse de doctorat est une étude ethnographique de la nature et signification d’un événement de danse à Montréal (le projet chorégraphique Luna d’O Vertigo danse).  Au fil des années, j’ai publié plusieurs textes sur la danse et la culture dans des magazines, des revues scientifiques et des blogues, et en collaboration avec 28 auteur-es, j’ai dirigé l’anthologie Fields in Motion : Ethnography in the worlds of dance (2012). En tant que PhD, j’ai été la récipiendaire du Prix de reconnaissance de la Faculté des arts de l’UQÀM pour faire valoir l’ensemble de ma carrière en danse et en tant que chercheure (2014). (Ma thèse de doctorat et une sélection d’articles sont disponibles sur ce site web.)


Photo: Ormsby Ford Dancers: Sylvie St-Laurent & Dena Davida

Photographe: Ormsby Ford               Dancers: Sylvie St-Laurent & Dena Davida de Catpoto

Dancer and choreographer / Danseuse et chorégraphe

As a U.S. immigrant to Canada in 1977, I was drawn to the linguistic and artistic communities in Montréal. My career as a contemporary dancer and teacher, choreographer, and university lecturer and researcher in dance theory and practice, spanned 25 years. Early training in modern dance was with Bella Lewitzsky, Hanya Holm and in Nikolais Technique, among others. In the late ‘seventies and early eighties, I taught Laban-based creative movement in elementary and secondary schools in Minnesota and Québec. In 1975, I shifted definitively towards postmodern dance, and in 1978 taught Montreal’s first classes in Contact Improvisation while creating the Catpoto Dance Collective, which performed improvisational presentations across Canada and North America from 1977-1980. I also created and toured three political and poetic choreographies as an independent choreographer throughout Canada and in Europe, showing work as well in the context of various performance art festivals. I continue to teach, lecture, write, curate, mentor and occasionally perform, contemporary dance.

En tant qu’immigrée des États-Unis au Canada en 1977, j’ai été attirée par les communautés linguistiques et artistiques de Montréal. Au fil des prochaines 25 années, j’ai suivi une carrière en danse contemporaine en tant que danseuse et créatrice, enseignante, chargée de cours universitaire et chercheure en théorie et pratique de la danse. J’ai reçu mon entraînement initial en danse moderne avec Bella Lewitzsky, Hanya Holm et en technique Nikolais, et j’ai aussi été une enseignante de la danse créative basée sur Laban dans le milieu scolaire à Minnesota et au Québec.  En 1975, j’ai gravité définitivement vers la danse postmoderne, pour avoir crée les premiers cours au Québec en Contact Improvisation suivie par la mis sur pied du Collectif de danse Catpoto. Nous avons présenté des spectacles improvisés à travers l’Amérique du Nord. J’ai ensuite crée et tournée de trois pièces poétiques et politiques en tant que chorégraphe indépendante au Canada et en Europe, et des performances dans quelques festivals de l’art performance. Je continue a enseigné, offrir des conférences, publier des essaies, faire du mentorat, commissarier, et à l’occasion, monter sur scène pour interpréter, en danse contemporaine.

Voir la biographie longue >>   See complete biography and c.v.>>


Memorial tribute to Joanne Keali'inohomoku at the CORD conference 2016

Memorial tribute to Joanne Keali’inohomoku at the CORD conference 2016

Read Keal’inohomoku’s Legacy chapter >>